Le blog de othmane

Ce blog se veut un espace de tolérance,de discussion et de réflexion autour de ce qui préoccupe l'humanité.

17 octobre 2006

Faut-il ne plus faire le Ramadan?

ramadan_praying

La scéne se passe en 1958, Habib Bourguiba, premier président de la république tunisienne fraîchement proclamée, osa siroter un jus d'orange devant une audience médusée, en plein Ramadan.
Lorsqu'on cerne la sacro-sainteté du jeûne ramadanesque chez les musulmans, on pourra facilement imaginer l'impact du geste présidentiel sur le public.
Le choc fût énorme à tel point que le malaise général atteindra même quelque sphéres les plus proches du palais présidentiel.
Le geste bourguibien, interprété dans sa juste valeur, allait devenir un acte héroïque, dans la mesure où sa finalité était d'exhorter les tunisiens à se concentrer sur l'essentiel, à savoir leur combat contre le sous-développement.
La suite des événements, particuliérement tiers-mondaine, a ôté du geste tout son charme.
La totalité des éléments des corps constitués (Armée, police, garde présidentielle..)était sommés à rompre publiquement leur jeûne sous peine de se voir punis sévérement.
L'anecdote veut qu'un soldat a murmuré à son supérieur qui lui demandait de boire un verre d'eau, de "prendre une douche avec cette eau et entamer une journée de jeûne"
Le soldat fût traduit devant un tribunal militaire et déféré dans un asile psychiatrique.
Sans l'intervention de son frére, officier supérieur de son état, la punition aurait été beaucoup plus lourde.
Une seconde anecdote nous apprend qu'un grand cheikh de la Zeitouna, l'équivalent tunisien de notre Quaraouine, n'a pas osé refuser le verre de jus que lui a proposé le président Bourguiba.
Si le cas tunisien est à contempler.
Le cas turc est, pour le moins, plus riche en enseignements.
Mustapha Kamel Atatürk qui qualifiait l'islam de "théologie absurde inventée par un bédouin inculte et immoral", avait entamé une série de décisions radicales réduisant à néant le poids de l'orthodoxie religieuse.
Les décisions du pére de la Turquie moderne fûrent salvatrice pour cet état très en avance par rapport aux autres états musulmans.
La Turquie, officiellement laïque, n'a pas, pour autant, rompu avec l'islam.
Le nombre des turcs qui expriment leur foi est en nette progression et la majorité des turcs pratiquent le jeûne ramadanesque exactement comme ailleurs.A une seule différence prés, point d'hypocrisie sociale!!
Au Maroc, pays où le Ramadan a toujours préservé sa sacralité, le défunt Hassan II considérait la chose religieuse comme champ réservé pour la monarchie et faisait partie intégrante de son arsenal de moyens de pouvoir.
Les causeries religieuses tenues par le monarque, étaient retransmises en boucle sur la télévision nationale, histoire d'afficher la piété d'un régime aux pratiques contestées.
La tradition a été perenisée par son succésseur et fils, Mohammed VI.
Toutefois, nombreux signes nous démontrent que des choses se produisent.
A Casablanca comme dans d'autres grandes villes du royaume, bon nombre de cafés et restaurants ne ferment plus leurs portes durant les journées ramadanesqueS.
Motif affiché, la clientéle étrangère de plus en plus massive depuis l'instauration de la vision 2010.
La récente campagne d'une chaîne de restauration rapide à Casablanca déclarant ouvertement son ouverture durant les journées ramadanesques, laisse présager autre chose.
Plusieurs marocains, en particulier dans les grandes villes, n'hésitent plus à se déclarer non pratiquants et il n'est plus rare de voir un marocain tenant une cigarette entre les doigts en pleine journée ramadanesque.
Signal positif?Je dirai oui.
Une chose est certaine, le jour pù on pourra se libérer du joug de l'hypocrisie sociale ambiante, seulement là, on pourra espérer une percée vers l'avant de la société moderne et tolérante dont nous rêvons.
L'islam,n'en déplaise à certains, est laïque laïc par essence.
La profession de foi devra émaner du coeur et non suivre une piétre logique de "troupeau".
Les tares associées au Ramadan sont souvent dûes à l'hypocrisie ambiante.
Le mois est de plus en plus perçu comme un fardeau socio-économique et dans certains cas, mieux vaut ne pas le pratiquer.
L'atmosphére ambiante rompt catégoriquement avec ses vertus de départ, la pratique du Ramadan est souvent "handicapée" et chimérique.
Le manque de productivité associé à cette "pratique handicapée" peut, parfois, justifier les décisions les plus absurdes.Telle une Arabie Saoudite décrétant à l'ensemble de ses employés, un congé officiel payé.
La relecture de l'esprit des textes régulant le jeûne s'impose.
Il est temps d'entamer la véritable lutte pour l'instauration d'un islam "relifté", dégraissé des legs de plusieurs siécle de "blabla" théologique et doctrinal.

NB: Texte publié également sur le Courrier de Casablanca

Posté par boumaalif à 19:09 - Opinions - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    Fais ce que tu veux

    KOULE RAMDANE OUMATSEDE3NACH (Bouffe pendant le mois de Ramadan et laisse nous tranquille). Tes seigneurs que tu veux suivre à la lettre ont massacré plus de 150000 marocains au RIF dans les années 20.

    Posté par issame, 01 mars 2008 à 22:13
  • jalousie

    moi ca me tue de voir le nombre de personnes ki sont jaloux du maroc parce ke nous les marocains on a la classe et le savoir vivre bouffer le ramadan c une honte ya pas pire dire apres de la tunisie ke c un modelle a suivre c du n importe koi et puis k elle est si bien pourkoi vivre au canada le maroc n est pas la tunisie des annees 80 bien au lui au moins n a pas troke sa religion pour se faire bien voi r des pays chretiens ou pire juifs nous les marocains nous sommes authentiques on ne se voile pas la face et puis ma soeur est alle en tunisie elle en garde un tres mauvais souvenir et n y retournera jamais alord pouet pouet!!!!

    Posté par latiti, 15 mars 2008 à 09:27
  • Le ramadan

    http://tunisie-harakati.mylivepage.com

    La foi est dans le coeur, personne ne doit nous dicter nos agissements, nos décisions...car nous devrons uniquement en répondre devant le créateur.
    Tout ce que nous faisons sera pesé et jugé par dieu.
    Tout est écri et on n'y peut rien, il est inutile d'interpréter le coran suivant nos intérêts, nos convictions, nos soucies.....car le livre saint n'a qu'un seul sens.
    L'affaire en Tunisie de madame Sameh Harakati va certainement vous pousser à réfléchir et à mieux raisonner sur votre avenir.
    S'est une leçon de la vie qu'il faut retenir pour encore mieux profiter des instants présents sans nuire à qui que se soit.

    http://tunisie-harakati.mylivepage.com

    Posté par Hanan Saïda, 12 avril 2008 à 15:54
  • Le Parti Socialiste fabrique des musulmans

    Madame, Monsieur ,

    puis-je vous envoyer la copie de la lettre que j'ai envoyée au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Lyon ainsi que des recherches documentaires que je mène depuis 2006 . Ce document est long , mais c'est la vérité . Il dit la vérité sur l'arme nucléaire (arme de théâtre) , les chambres à gaz (harcèlement collectifs par signe , le théatre , les évènements d'Algérie ou de mai 68 , happening en anglais . Ces termes recouvrent la même réalité , la "drôle de guerre" de 39-45 de 14-18, une mise en scène où des Français ont été sacrifiés ) , les R.G. (des militants socialistes infiltrés dans l'administration et ailleurs , "Rive Gauche" en réalité ) , le P.S. (FBI en France , sur le logo il y a la rose et le poing fermé =point fermé , HOOVER , administrateur du FBI du 10 MAI 1924 à 1972 date de création du P.S. par F.Mitterrand ) et d'autres choses qui se passent actuellement en France à Lyon . Le parti socialiste fait construire des immeubles où il installe des militants socialistes , des individus gauchis fabriqués à la naissance . Ils ont un profil de la cloche ou s'en rapprochent et arpentent les rues (les R.G., la Rive gauche ) : "arpenteurs" est le terme maçonnique . Les renseignements Généraux ne sont pas des policiers , mais des militants socialistes . Leur présence est sur Lyon depuis plusieurs années .
    Tout le dossier se trouve sur http://resistefrance.jimdo.com : une enquète de plusieurs années depuis 2006 . Il n'y a pas de gouvernement en France . C'est un théâtre qui joue depuis 50 ans (arme nucléaire , synonyme arme de théatre , nous dit le dictionnaire Larousse ) . Et ce sont des enfants qui sont utilisés comme modèle , toute leur vie sans leur accord et à leur dépend . .

    Des produits des magasins , des idées politiques ( la loi Evin , les resto du Coeur , le printemps des poetes , la Fête de la Musique , Opérations Pièces jaunes , des modèle de voitures ou de produits de consommation , des idées de spectacle ou de sketches , de livre ou de chansons , etc ) viennent de ces personnes que les PS empêchent de réussir dans la vie (le Four au théatre) . Simultanément le PS (Rg) mobilisent la population pour les harceler en leur cassant du sucre dans le dos . Les PS utilisent des jeunes femmes , parfois des mineures qui montrent leur seins (en se penchant devant eux avec l'air de ne pas y toucher ) pour culpabiliser des hommes à qui le PS a volé des idées pour faire de l’argent !

    Le parti socialiste fabrique des musulmans en France : des juifs séfarades qui se font passer pour des maugrabins persuadent des Français qu'ils sont musulmans . Ils prennent même des bébés chinois , taiwanais ou indiens qu'ils amènent en France et qu'ils "éduquent" dans la croyance qu'ils sont musulmans ou maugrabins (à coup de "t'es de quelles origine ?" , "t'as honte de tes origines?") .

    Tout cela dans une ambiance massonique (la loi du silence , les représailles ou même la Terreur) pseudo morale , parfait pour tenir les petites gens .
    Le fait de dérober des enfants d'un pays (l'Algérie en l'espèce , l’Afrique en général ) et de les mettre à disposition d'un autre Etat pour qu'ils « servent » toute leur vie (servir vient du latin servus qui veut dire esclave) constitue de la Traite des Noirs punie par le Code pénal français et les Conventions Internationales . Les PS pratiquent la Traite des Noirs . Le PS essayent de chasser de France ces personnes qui ont "servi" (qu'ils ont utilisé ainsi) vers l'Afrique où parfois ils ne sont même pas nés!

    Des violations gravissimes des droits de l'homme ont lieu actuellement à Lyon , Bourg en Bresse et Nantua , Bellegarde s/Valserine , Genève la ville où siègent HCR , le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme !
    Le Parti Socialiste (le FBI en France) empèche un français d'exercer le commerce en lui cassant du sucre dans le dos auprès de ses partenaires et contacts commerciaux !
    Voici la réponse que fait le HCR quand on se plaind auprès de lui :
    « Cher Monsieur,

    Nous vous remercions pour votre communication. Nous regrettons de vous informer que le Haut Commissariat aux droits de l’homme n'est pas en mesure de vous assister dans le cadre de l’affaire évoquée dans votre communication.
    Nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de notre considération distinguée.

    Secrétariat du Comité des Droits de l’homme

    Petitions Unit (Unité des requêtes)
    Office of the High Commissioner for Human Rights
    Palais des Nations
    CH-1211 Genève 10
    Switzerland
    Fax: + 41 22 917 90 22  »

    Pourrez vous dire : "Je ne savais pas ." ? Aidez-nous .
    Http://resistefrance.jimdo.com

    Posté par Samir Kaouche, 11 août 2010 à 15:57
  • Si tu n'as pas honte fais ce que tu veux! disait notre prophète!

    Posté par Mohamed, 17 octobre 2006 à 22:06
  • Si tu veux être coérant avec toi même fais ce que tu veux et pas ce qu'on veut que tu fasse ! Avait dit quelqu'un !

    Nice post !

    Adam ... coérant avec lui même

    Posté par adam(amazigh25), 17 octobre 2006 à 23:21
  • Eclairez ma lanterne!

    Bonjour, bonsoir,
    Première visite, première réac.
    J'ai lu et j'ai pas tout pigé.
    C'est quoi une "pratique handicapée"?
    Si vous pouvez expliciter ce que vous voulez dire par "La relecture de l'esprit des textes régulant le jeûne s'impose."
    Là vraiment, faut que je comprenne. mon cas est grave. Expliquez-moi svp "L'islam,n'en déplaise à certains, est laïque par essence". (Faut mettre laic au lieu de laique, quoique, à mon sens, islam ne peut s'accorder avec le mot laic pour des raisons évidentes).
    Quelqu'un m'a dit que le prophète sidna Mohamed était à la fois Imam et chef d'état (Abou bakr, Omar, Othman et Ali les étaient aussi). Je vais essayer de suivre cette piste pour peut-être voir plus clair, en attendant votre éclairage.
    Voilà mes questions. Le reste (Ataturk, Bourguiba et les anecdotes,...) est clair sans obscurantisme aucun : avec ramadan, point de modernité!!!
    Et c'est très vrai!!! Est-ce que les américains ou les japonais jeûnent?
    Relisons notre histoire. Al khaouarizmi, ibnou sina, ibn khaldoun, ibnou zohr, ibnou lhaitam, etc ont tous laissé ce qu'ils ont laissé après avoir délaissé cette pratique obscurantiste du jeûne!!!
    LUMINEUSE votre analyse!!!

    SEM... questionneur chronique

    Posté par SEM, 18 octobre 2006 à 02:27
  • "Le manque de productivité associé à cette "pratique handicapée" peut, parfois, justifier les décisions les plus absurdes.Telle une Arabie Saoudite décrétant à l'ensemble de ses employés, un congé officiel payé"

    Qui t'as raconté cette bétise. J'étais en mission à Ryad il y a trois ans et tout le monde travaillait pendant le Ramdan.

    Othmane : la religion est un choix personnel. Tu es "modeniste" et tu ne veux pas jêuner c'est ton problème, ce n'est pas le mien.

    Posté par Mohamed, 18 octobre 2006 à 05:24
  • ya rabi salam wa satr mawlana matatsoum wach diyana andak mchitou fi lhaouina lah yaatik lamsr
    wach nta tbib ya hsara ida betoulitoum fastatirou lahom mi ha da monkar nari ma tatsoumch ach had la mousiba

    Posté par mohamed, 18 octobre 2006 à 14:22
  • Mes réponses

    >Mohammed 1: Je ne demanderai que relire mon texte, le musulman pratiquant que je suis n'a nullement exhorté à l'abandon de la pratique du jeune.
    L'information conçernant l'Arabie Saoudite n'est pas le fruit de mon imagination mais l'objet d'un decret gouvernemental édité en fin de semaine dernière.
    >SEM: L'islam est une religion laique par essence dans la mesure où il n'y a pas de clergé.
    La relecture profonde des textes religieux nous démontre encore une fois que le ramadan tel qu'il est pratiqué actuellement n'a rien à voir avec l'esprit de ce 4 ème pilier de l'islam.
    Lorsque je dis "pratique handicapée" je ne fais nullement allusion au jeûne en soi, ma formation médicale de base ne peut que confirmer les vertus du jeûne mais je me réferai tout simplement à la manière avec laquelle la majorité d'entre nous mène son train de vie durant le ce mois sacré.
    L'islam pratiqué sainement n'est pas du tout contradictoire avec les valeurs de la modernité.
    >Mohammed 2: encore une fois j'exhorte à relire mon texte, je suis musulman pratiquant.Ceci étant,tes accusations sont quelque peu déplacés.
    >Adam: Là vraiment chapeau, je crois que t'as vraiment cerné ce que je voulais avancer

    Posté par othmane, 18 octobre 2006 à 19:22
  • Re-moi

    L’Islam et laïcité, n’en déplaise à certains, ne sont pas, mais pas du tout, compatibles.
    La laïcité est la séparation totale entre le pouvoir de l’état et le pouvoir religieux et ne se réduit pas à l’idée simple et simpliste d’«absence de clergé».
    Depuis son avènement, l’état et l’islam n’en font qu’un. D’ailleurs, chez les arabes, le concept d’Etat est apparu avec l’Islam.
    La Turquie, laïque, n’est pas le pays musulman le plus développé!
    Deux autres grands pays d’Islam et NON LAICS, qui sont les plus en avance, la Malaisie et l’Indonésie.
    L’esprit du texte concernant le jeûne est clair et on ne peut plus simple et ne mérite aucune relecture. Ce qui demande révision c’est notre pratique du jeûne, point barre.

    Quand vous dites : « Le cas turc est, pour le moins, plus riche en enseignements. Mustapha Kamel Atatürk qui qualifiait l'islam de "théologie absurde inventée par un bédouin inculte et immoral", avait entamé une série de décisions radicales réduisant à néant le poids de l'orthodoxie religieuse. »
    De cette manière, la structure des phrases montre sans équivoque que vous partagez parfaitement ce que pensait Ataturk de l’Islam!!! Sinon faites-vous relire avant de publier.

    Et à propos de relifting de l’islam, vous pensez à une lipposuccion ou à une dermabrasion? Le choix des mots est essentiels dans un texte. Ce mot n’est absolument pas approprié pour parler d’une religion.
    Relifter, c’est en gros faire du neuf avec du vieux, vous voyez ce que je veux dire.
    En quoi c’est positif de voir des marocains déclarer leur « non foi » et « fumer une cigarette en pleine journée ramadanesque »?
    Vous vous réjouissez de voir de plus en plus de non pratiquants, et des fumeurs « en pleine journée ramadanesque » et vous répondez pratiquant. Pratiquant de quel sport en fait?

    Posté par SEM, 19 octobre 2006 à 00:47
  • >SEM: Je te salue pour la qualité de ta réponse quoique je ne partage pas tout à fait ton point de vue.
    Pour moi le fait de voir les non-pratiquants clamer haut et fort leur choix est un très bon signe, dans la mesure où il signifie pour une fois qu'on a des gens qui assument leurs choix parmi nous.
    Le fait que je sois pratiquant me concerne seul, et l'islam n'est l'apanage de personne.J'ai ma conception des choses, vous avez la vôtre.La différence est en soi salvatrice

    Posté par boumaalif, 19 octobre 2006 à 00:59
  • faire le jeune pour rester jeune !! y a pas mieux

    De nos jours de plus en plus de personnes sont en recherche d'un mieux être physique et psychique, et le jeûne s'inscrit pleinement dans cette démarche. En effet le jeûne apporte une détoxination du corps en profondeur, un regain de vitalité et une vision plus claire de sa vie.

    Qu'est ce que le jeûne ?

    Vous le savez c'est une abstinence de nourriture, pendant un temps relativement long, dès qu'il se passe 24 heures on est déjà en jeûne ; avant on parle de sauter un repas ou deux, ce n'est pas vraiment du jeûne. La durée maximale du jeûne n'est pas fixe puisque on parle historiquement assez souvent de jeûne de 40 jours.

    Interrogeons nous sur notre rythme de vie qui est de manger le jour et de jeûner la nuit. Lorsque nous mangeons tard le soir l'appétit au petit déjeuner n'est pas au rendez-vous c'est un signe que le jeûne nocturne n'a pas pris fin (ou faim !) et peut se poursuivre. En anglais le mot « breakfast » signifie comme le mot français « déjeuner » rompre le jeûne. La nuit chaque personne en dormant s'occupe d'elle-même au calme, au chaud et en confiance ; ce sont là les principes nécessaires à la réussite de tout jeûne.

    Donc jeûner c'est s'abstenir de manger, parfois même de boire, on parle alors de jeûne sec, et bien sûr là cela ne dure pas 40 jours. C'est donc une méthode de purification importante, qui par un procédé encore un peu mystérieux pour certains, va permettre au corps de mobiliser des énergies neuves, pour refaire des tissus, éliminer des surcharges, et présider à ce phénomène qui nous est cher en naturopathie qui est l'auto-guérison, stimuler en quelque sorte cette intelligence cellulaire, intelligence biologique, qui va gérer au mieux notre santé, bien mieux que ne le ferait notre raison, notre intellect.

    Origine du jeûne

    On sait que le jeûne dans l'histoire a été pratiqué d'Orient en Occident dans toutes les grandes sociétés traditionnelles, et qu'il est très régulièrement associé à des rites, car il y a une magie du jeûne comme il y a une magie de la purification : des jeûnes précèdent des intronisations, des adoubements de chevalerie, des initiations tibétaines, indiennes, égyptiennes bien sûr, celtes, mayas, on retrouve des traces bibliques évidentes et aussi dans la pensée indienne, …donc l'histoire ne manque pas de témoignages.

    L'histoire du peuple Hounzas, citée entre autres par la Doctoresse Kousmine et le Dr Lützner, est exemplaire. Ce peuple des hautes vallées de l'Himalaya centrale vivant pratiquement isolé du reste du monde, n'avait pas toujours de quoi nourrir ses habitants pendant toute l'année, et en attendant que l'orge soit mûre, il jeûnait pendant des semaines tout en travaillant à ses taches annelles, dans la joie et sans besoin superficiel. Il ne connaissait ni la maladie ni les policiers et la vie quotidienne des Hounzas n'obéissait qu'à des principes naturels. Aujourd'hui la vallée étant devenue accessible, les Hounzas importent des produits raffinés (farine, conserves, sucre) et les maladies caractéristiques du monde civilisé ont fait leur apparition, ainsi que le besoin de policiers.

    Pourquoi jeûner ?

    Du fait de l'abondance de nourriture, souvent trop riche et du manque d'exercice physique quotidien, notre corps stocke les calories en trop qu'il n'arrive pas à brûler. A cause de cet encrassement il lui devient impossible de régénérer ses cellules de façon efficace, et d'éliminer les toxines emmagasinées issues de la pollution, des additifs alimentaires, du stress… Tout cela pèse sur nous, nous rend plus facilement malade, fatigué en sous vitalité. Aussi il paraît judicieux de réintroduire volontairement un temps de disette qui permet à l'organisme de brûler les réserves de graisse, de renouveler les cellules, et d'éliminer les toxines. Dans l'ordre, le corps élimine tout ce qui lui pèse, puis ce dont il n'a pas besoin, puis ce qui le dérange et enfin tout ce qui le rend malade.

    C'est une cure de rajeunissement pour tout notre corps. Rappelons que les enfants malades jeûnent spontanément, laissant leur corps s'auto-restaurer (le mot restauration ne signifiant pas seulement alimentation). De même chez les animaux le jeûne est une méthode de survie programmée par la nature et qui permet de passer certaines périodes sans nourriture. Citons les oiseaux migrateurs qui font leurs longs parcours en jeûnant et en puisant dans leurs réserves de graisse accumulée durant l'été. Les bouquetins, chamois, et cerfs qui ont à lutter contre la neige et le froid, vont aussi accomplir le rut et déployer plus de puissance durant cette période de jeûne. Le jeûne n'est donc pas synonyme de fatigue chez les animaux, au contraire.

    Les 4 règles du jeûne selon le Dr Lützner

    - S'abstenir de manger mais boire beaucoup (eau, tisanes, bouillons de légumes, jus de fruits dilués).
    - Supprimer tout ce qui n'est pas indispensable et nous nuit : alcool, tabac, sucreries, …
    - Se libérer du quotidien : du travail, du téléphone, des nouvelles, des soucis, pour aller à la rencontre de soi-même.
    - Se comporter de façon naturelle et faire tout ce qui est bon pour notre organisme : repos, oxygénation, mouvement, lectures, musique…

    Les différentes formes de jeûne

    Le jeûne le plus communément pratiqué et le plus simple est le jeûne hydrique qui se résume à des boissons sans aucune alimentation solide.

    Selon sa durée on parlera de jeûne court ou diététique s'il est inférieur à 7 jours, de jeûne moyen entre 1 et 2 semaines et de jeûne long ou thérapeutique à partir de 3 semaines, mais ce dernier se fait en clinique spécialisée comme en Allemagne par exemple. On estime à 2 millions le nombres d'allemands ayant déjà pratiqué un jeûne, alors qu'il se monte à quelques centaines tout au plus en France.

    Le jeûne hydrique Buchinger se fait sur une semaine avec la prise de tisane le matin, du jus de fruit coupé avec de l'eau dans la journée et d'un bouillon clair le soir.

    Le jeûne sec quant à lui n'admet aucune boisson et ne peut se faire plus de 2 ou 3 jours. Il produit un nettoyage en profondeur des cellules et peut se pratiquer à la fin d'un jeûne hydrique.

    Un peu dans le même esprit de détoxination du corps citons les monodiètes de saison, comme la cure de raisin de l'automne qui associe plaisir et purification. Grand nettoyage d'automne, elle sollicite tous les organes d'élimination : la peau, les reins, le foie, et les intestins. Elle est aussi rajeunissante.

    Les bienfaits du jeûne

    - Une perte de poids : même si les effets d'une semaine de jeûne vont bien au delà d'un simple régime, la perte de poids associée est réelle, allant de 5 à 10% du poids selon le poids de départ, plus pour les hommes et un peu moins pour les femmes. A noter qu'une personne sans surpoids ne perdra que le strict minimum qu'elle reprendra d'ailleurs à l'issue du jeûne.
    - Un nettoyage en profondeur : pour éliminer les graisses superflues dues à une suralimentation, les toxines dues au stress et aux pollutions diverses.
    - Une régénération : l'énergie digestive non utilisée est réorientée vers la guérison et la cicatrisation
    - Une augmentation des défenses immunitaires par une activation des cellules de défense du corps
    - Un déconditionnement vis à vis des stimulants artificiels et de certains médicaments
    - Une peau neuve en nettoyant l'intérieur de notre corps le jeûne permet de retrouver une peau plus jeune et plus souple
    - Une prévention vis à vis de nombreuses maladies et des troubles du vieillissement prématuré ou de la ménopause
    - Une stimulation de tous les sens
    - Une correction de l'hypertension et du cholestérol après une semaine de jeûne
    - Un regain de vitalité à l'issue du jeûne, ce que font les sportifs en préparation aux compétitions (Y. Noah, C. Chabaud, …)
    - Une vision plus claire de qui on est et de ce que l'on veut, le jeûne va nous aider à nous recentrer, à aller vers l'essentiel.
    - Un lâcher prise face aux stress de la vie
    - Un tournant qui aide à prendre des décisions dans les moments charnières de notre vie

    Contre-indications au jeûne de 5 jours :

    Certaines personnes trop affaiblies ne pourraient pas bénéficier des bienfaits du jeûne car leur force vitale est insuffisante, par exemple dans le cas de diabète insulino dépendant, de malades épuisés, dévitalisés, de malades sous médications chimiques lourdes (car l'effet des médicaments est multiplié et leur toxicité devient incontrôlable) et en cas de grossesse.

    Jeûner seul ou en groupe

    Il est possible de faire un jeûne seul, en suivant par exemple les conseils du Dr Lutzner dans son livre « Comment revivre par le jeûne » et à condition de ne pas être dépressif, ou sans force suite à une maladie, ou trop tendu et stressé, ou sous médication forte. Cela demande de la volonté et du courage mais c'est possible. Ne pas hésiter à se faire soutenir par des gens qui ont déjà jeûné. Vous pouvez jeûner partout où vous vous sentez à l'aise, au calme, dans un endroit serein, sans contrainte, loin du stress, du bruit... En effet ce vide intérieur du jeûne sera comblé par la beauté environnante grâce aux 5 sens mis en éveil. Ne pas oublier qu'un jeûneur est plus sensible aux perturbations et stress extérieurs.

    Toutefois en groupe les choses sont plus faciles car chaque jeûneur est épaulé par les autres, et les impressions, sensations, doutes et joies sont partagés. Pour un premier jeûne de plusieurs jours il est recommandé de le faire en dehors de son cadre habituel avec quelqu'un d'expérimenté. C'est en général au 2e ou 3e jour que l'on ressent une certaine fatigue due à l'épuisement du glucose disponible dans le sang, alors que le corps commence la transformation des graisses en sucre. Personne ne vient par hasard au jeûne, et les groupes ne se forment pas non plus par hasard, car beaucoup de sérénité, des échanges profonds voient le jour lors de jeûne en groupe.

    Les deux plus grands spécialistes du jeûne que sont Shelton aux Etats-Unis et Bertholet en Suisse, puis Désiré Mérien et Pierre-Valentin Marchesseau en France, tous ceux qui ont vécu et parlé du jeûne, parlent aussi de l'importance de l'ambiance.

    Ils parlent de l'importance du climat car il est toujours plus favorable de jeûner dans un climat chaud, doux, tempéré, d'accompagner le jeûne de lectures positives, de relaxations, de gymnastique douce, de contacts avec la nature, de bain ou de massages.

    L'entrée et la sortie du jeûne

    Il est important de réduire son alimentation avant de faire un jeûne afin de préparer le corps progressivement. 5 jours avant le jeûne, il est conseillé d'éviter le tabac, l'alcool et les excitants. 3 jours avant le jeûne, éviter ou diminuer la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers (protéines animales) et la veille du début du jeûne mieux vaut manger des fruits ou des légumes à volonté et boire abondamment.

    De même à la fin d'un jeûne la reprise alimentaire doit être progressive sur une durée équivalente à celle du jeûne lui-même. Ainsi pour un jeûne d'une semaine, on surveillera l'alimentation la semaine suivante en privilégiant les légumes cuits et crus, les fruits frais ou secs trempés hors des repas, les oléagineux, les graines germées, puis les céréales complètes, le tout arrosé de bonnes huiles bio de première pression à froid type olive plus soja ou noix. Il faudra éviter durant cette reprise les produits raffinés et les excitants, ainsi que les aliments fermentés (pain et fromage), et les protéines animales.

    L'hygiène intestinale durant le jeûne

    Voici selon le naturopathe Daniel Kieffer les deux précautions et préparations indispensables au jeûne court ou moyen. La première est de vider le tube digestif de tout ce qui peut fermenter, putréfier, stagner, car bien évidemment le transit intestinal et digestif en général va être très ralenti durant le jeûne, et si vous gardez dans le corps vos 2, 3 ou 4 repas précédents et que vous jeûnez pendant 15 jours, vous imaginez l'état des matières fécales. Donc on a recours à une légère purgation la veille au soir du 1er jour de jeûne, qui peut se faire tout simplement avec du chlorure de magnésium, ou une ou deux cuillerées d'huile de ricin, ou quelques pastilles de plantes achetées en diététiques ; le but n'est pas de donner une diarrhée car elle est fatigante et affaiblissante, mais de provoquer dans les 6 heures qui suivent des selles qui vont vider l'intestin.

    Puis cet intestin qui a été vidé, il va falloir le balayer, car il n'est pas suffisant de vider les meubles, il faut chasser la poussière, et le plus simple c'est une soupe de légumes ou bouillie cellulosique avec des blettes, endives, poireaux, fenouil, céleri, haricots verts, salade cuite, des fibres bien cuites avec des aromates que l'on va manger comme une soupe et qui sera le dernier repas avant d'entrer en jeûne. De cette façon on est sûr qu'il n'y aura aucun élément lié à des putréfactions et par contre les fibres, les celluloses vont nettoyer, balayer doucement l'intestin.

    Durant le jeûne il peut être très bénéfique de réaliser un lavement avec un boc ou une poche ou plus sophistiquée l'irrigation du colon qui est réalisée avec un équipement spécialisé. Les effets de ce nettoyage sont amplifiés par le jeûne et un intestin vide d'aliments.

    Dans le cas d'un jeûne hebdomadaire il suffit de prendre la veille au soir une soupe de légumes verts et éventuellement une douche rectale, mais il n'est pas utile de sortir tout un arsenal de lavement ou purgation pour un jeûne d'un jour.

    Et la sensation de faim

    Elle disparaît en général au début du 3e jour, lorsque le corps s'habitue à se nourrir de ses réserves et n'attend plus d'alimentation extérieure. C'est une déprogrammation des habitudes de repas qui s'opère alors. Les jours suivants on se sent très bien , plus léger. Jeûner ce n'est pas avoir faim et tous les stagiaires le constatent avec surprise.

    Et les crises curatives

    Ce sont toutes les manifestations du corps qui témoignent de l'élimination, citons par exemple la mauvaise haleine, l'éruption de boutons, des urines et la langue chargées. Elles ne sont pas dangereuses, et peuvent être modulées.

    Et après un jeûne ?

    Une semaine de jeûne est souvent l'occasion d'une prise de conscience de notre relation à l'alimentation et à notre corps. Les conseils d'un naturopathe prennent alors tout leur sens et permettent d'envisager sereinement la reprise alimentaire et la poursuite d'une bonne hygiène de vie.

    Pierre JUVENETON Naturopathe iridologue, praticien en Rebirth et Décodage Biologique Et Dominique JUVENETON, praticienne en Rebirth, sophro-analyste et thérapeute de la vie intra-utérine

    Posté par al hamdo liallah, 21 octobre 2006 à 22:58
  • Réponse

    Merci pour ces éclaircissements, que je partage à 100%..
    Je n'attaque nullement le jeûne que je pratique assudément d'ailleurs mais je critique avec laquelle certains mènent leur train de vie durant le Ramadan..

    Posté par othmane, 21 octobre 2006 à 23:50
  • assiyamou li wa ana adjzi bihi

    allah a dit "assiamou li, wa ana adjzi bihi"
    jeûner n'est pas seulement s'abstenir de manger et de boire mais c'est aussi ce qui doit nous permettre de nous rappocher d'Allah durant ce mois sacré par le jeûne la prière la lecture du coran par les aûmones etc.

    dans notre maghreb nous subissons l'influence de l'occident bcp plus que tous les autres pays musulmans, les sequelles de la colonisation dont fait partie une certaine catégorie d'individus que j'appelerais phraséologues francophiles et qui vous parlent de laicité et de modernité , ils reprennent à leur compte ce que disent les européens sur l'islam (les ruines de leur civilisation, confirment que vivre sans des règles bien précises ne peut que nuire à l'homme)

    voici une anectode qui vous fera certainement réfléchir A l'époque où Bosnie faisait partie de la yougouslavie les cadres musulmans bosniaques faisaient leur jeûne en cachette par amour pour leur religion, dans notre maghreb c'est l'inverse les gens se cachent( par faiblesse) pour ne pas faire le ramadhan.

    qui ne peut accepter les règles de vie d'une religion est un faible n'a pas voix au chapitre ni venir proposer d'alternatives sur une situation qui lui est complétment étrangère, mais vivre comme il le pense c'est son droit le plus légitime.

    lakoum dinoukoum ouliya dini

    Posté par izouker, 23 octobre 2006 à 13:19
  • Réaction d'un marocain... réaction de tout marocain

    Je suis outré, et je pèse mes mots, de voir que l'on traite le mois de Ramadan de "pratique handicapée" générant un "manque de productivité". Une fois de plus, on essaye de faire passer en douceur ce genre d’idées sous le masque de l'ouverture d'esprit et du désir du développement.

    Vous avez cité deux exemples: la Tunisie et la Turquie.
    Ces deux exemples sont en réalité des contre-exemples et des preuves que « arrêter le Ramadan » n'augmente en rien la productivité.
    La Tunisie n’est pas plus productive que le Maroc ou l’Egypte.
    Les Turcs ne sont pas plus productifs que les indonésiens par exemple qui sont on ne peut plus pratiquants.

    Les musulmans résidents en Europe travaillent, eux aussi, normalement pendant le mois du Ramadan. Ils sont aussi productifs, si ce n’est plus, pendant le Ramadan que durant le reste de l’année.

    Vous parlez de "manque de productivité" pendant le mois du Ramadan. Pendant ce mois-là les marocains ne sont pas moins productifs que pendant le reste de l’année. Car comment voulez-vous qu’ils soit productifs alors que la majorité des marocains actifs n’a pas d’emploi!!!

    Au lieu de chercher des vrais solutions à notre incapacité de produire, d'innover et de faire avancer les choses, nous sommes là réduits à dénigrer encore et encore notre Islam dont nous avons besoin et qui n’a pas besoin de nous pour le défendre car Dieu (Allah) est LE protecteur de cette merveilleuse religion qu'est la notre.

    Si vous chercher réellement des solutions pour développer le Maroc,très cher à nos coeurs, ou au moins aider à son développement, parler plutôt de la corruption des nos administrations et nos politiques, des problèmes de l'emploi ou de la fuite des cerveaux dont le Maroc a besoin plus qu'avant, etc. Voilà des sujets qui ont de l'importance aux yeux de vos lecteurs et qui ont le mérite d'être traités.

    Pour conclure, en tant que lecteur, ce que j’attends des supposés journalistes libres c’est de traiter des sujets vrais que les medias officiels ne pourront jamais traité.
    Je suis déçus de voir que l’on essaye encore et toujours de copier des idées véhiculés dans certains medias occidentaux.

    Amicalement,
    Hassane.


    PS: Faute de pouvoir poster ce commentaire dans le site www.courriercasablanca.com qui est à l'origine de cet article (Pb technique), je le poste sur ce blog

    Posté par Hassane, 28 octobre 2006 à 16:00
  • Réaction d'un marocain... réaction de tout marocain

    Je suis outré, et je pèse mes mots, de voir que l'on traite le mois de Ramadan de "pratique handicapée" générant un "manque de productivité". Une fois de plus, on essaye de faire passer en douceur ce genre d’idées sous le masque de l'ouverture d'esprit et du désir du développement.

    Vous avez cité deux exemples: la Tunisie et la Turquie.
    Ces deux exemples sont en réalité des contre-exemples et des preuves que « arrêter le Ramadan » n'augmente en rien la productivité.
    La Tunisie n’est pas plus productive que le Maroc ou l’Egypte.
    Les Turcs ne sont pas plus productifs que les indonésiens par exemple qui sont on ne peut plus pratiquants.

    Les musulmans résidents en Europe travaillent, eux aussi, normalement pendant le mois du Ramadan. Ils sont aussi productifs, si ce n’est plus, pendant le Ramadan que durant le reste de l’année.

    Vous parlez de "manque de productivité" pendant le mois du Ramadan. Pendant ce mois-là les marocains ne sont pas moins productifs que pendant le reste de l’année. Car comment voulez-vous qu’ils soit productifs alors que la majorité des marocains actifs n’a pas d’emploi!!!

    Au lieu de chercher des vrais solutions à notre incapacité de produire, d'innover et de faire avancer les choses, nous sommes là réduits à dénigrer encore et encore notre Islam dont nous avons besoin et qui n’a pas besoin de nous pour le défendre car Dieu (Allah) est LE protecteur de cette merveilleuse religion qu'est la notre.

    Si vous chercher réellement des solutions pour développer le Maroc,très cher à nos coeurs, ou au moins aider à son développement, parler plutôt de la corruption des nos administrations et nos politiques, des problèmes de l'emploi ou de la fuite des cerveaux dont le Maroc a besoin plus qu'avant, etc. Voilà des sujets qui ont de l'importance aux yeux de vos lecteurs et qui ont le mérite d'être traités.

    Pour conclure, en tant que lecteur, ce que j’attends des supposés journalistes libres c’est de traiter des sujets vrais que les medias officiels ne pourront jamais traité.
    Je suis déçus de voir que l’on essaye encore et toujours de copier des idées véhiculés dans certains medias occidentaux.

    Amicalement,
    Hassane.


    PS: Faute de pouvoir poster ce commentaire dans le site www.courriercasablanca.com qui est à l'origine de cet article (Pb technique), je le poste sur ce blog

    Posté par Hassane, 28 octobre 2006 à 18:04
  • Notre developpement est pour bientôt.

    Chers compatriotes marocains,

    Faites attention à l'image que vous faites de votre pays et à votre culture. Il m'est arrivé d'entendre sur les ondes de la BBC que la Tunisie interdit à ses citoyens de porter le hijab et que le Maroc dénonce la pratique du ramadan. Je ne sais pas d'ou est ce qu'ils ont trouvé ces informations là sur le Maroc? Peut être de quelques articles pareils.

    Stupéfait, moi qui suis dans un pays trés lointain et en plus je suis seul, je pratique sans aucun problème. Mon éducation m'a doté de la foi de suivre la religion pûr divine, la religion d'Abraham et de tous les croyants, l'ISLAM, envoyée à travers le messager de Allah, Mohammed que prières et paix lui soient louées.

    J'aurai bien aimé voir sur votre blogue cher Othmane les bienfaits que vous aviez cité en commentaires.

    Hélas la tendance medias, c'est l'attaque de l'islam, bien que le monde musulman dort et les missions chrétiennes font le tour du monde propageant leurs idées et religions....alors que nous, on reste qu'à la défensive.

    Posté par Vagabond-AuMonde, 30 octobre 2006 à 14:53
  • à guise de réponse

    Jeudi 23 novembre 2006

    En guise de réponse

    Au nom d'une modernité aveugle et présumée, beaucoup de soi disant intellectuels se complaisent à jouer au Don quichotte à la manque et à orienter la foudre de leur mépris contre tout ce qui touche de prés ou de loin à l'Islam. Dans un cas pareil, il ne pourrait s'agir d'une liberté d'opinion et encore moins d'une analyse rigoureuse et clairvoyante, mais il s'agirait plutôt d'une façon médiocre et mesquine de se déclarer aveugle et complètement à coté de la plaque. L'unité de mesure de chaque chose dans l'approche moderniste que vous ne semblez pas en mesure de capter mon ami, c'est L'Homme. L'Islam est une religion, c'est-à-dire un ensemble de principes et de préceptes qui fondent une certaine façon de se concevoir et de se situer par rapport à soi et par rapport aux autres. A partir de ce point de vue, l'Islam n'est forcement ni la cause directe de nos crises ni la justification précipitée et hâtive de nos maladies et de nos délires. Beaucoup comme vous Monsieur, tentent de nous convaincrent du fait que nos malheurs et nos crises découlent soit de notre culture arabo-amazighe, soit de notre religion. Mais au-delà de ce genre de fausses justifications, une vérité s'impose : notre manie de vouloir nous extirper de tous ce qui fait notre identité propre, est devenue une fausse prétention de nous croire branchés et modernistes. Ce n'est pas le mois de Ramadan qui diminue notre soi-disant productivité, mais c'est notre manque de productivité physique et intellectuelle qui nous fait croire que Ramadan en est la cause. Napoléon Bonaparte ne dormait que 4 heures en 24 heures, mais cela ne l'empêchait pas d'être l'homme qu'il fut. Notre malheur réside justement dans le fait de croire que notre adversaire historique est l'Islam. Cela nous mène à adopter toutes sortes d'attitudes débiles et insensées, et nous oriente par conséquent vers des combats dérisoires et fabriquées de toutes pièces, à la façon du combat que livrait Don quichotte aux moulins à vent. Au lieu de se focaliser comme il se doit sur l'essentiel, à savoir: l'action dévouée et durable pour changer la face lugubre de notre société et optimiser pleinement les opportunités de nous imposer sur la scène mondiale tels que nous sommes, c'est-à-dire avec nos spécificités culturelles, civilisationelles et religieuses- au lieu de cela, on se complait à adopter une approche qui tend à déjouer notre rôle historique et à nous réduire malencontreusement à une pseudo société complètement dénouée de son empreinte propre et complètement vidée de ses symboles et ses mérites.
    J'apprécie toutes les initiatives des jeunes marocains et marocaines qui réussissent à prouver leurs talons et leurs capacités à changer et à modeler la réalité marocaine de tous les jours, mais votre blog m'a déçu car il ne nous permet pas de nous sentir fiers et dignes. Vous nous proposez de nous sentir misérablement honteux de notre culture et de notre religion, et vous nous proposez Bourguiba et Ataturk comme modèles souverains. Mais ce que vous ne savez pas, c'est que Bourgiba était un dictateur et son choix de laïcité a été fatal pour les libertés civiques en Tunisie. Quant à Ataturk, il n'a pas réussi à relancer efficacement la Turquie et à perpétuer la grandeur de l'empire ottoman. C'est l'héritage de Bourguiba -dont vous semblez être le fan- qui a tracé le sillage à la politique gouvernementale contestée qui s'opère actuellement en Tunisie. Au lieu de la Tunisie et la Turquie, je vous propose de jeter un coup d'œil du coté de l'expérience de la Malaisie. L'Islam dans ce pays n'a pas empêché sa relance économique et scientifique dans un laps de temps relativement très court (20 ans). Entre le modèle tunisien et turque que vous nous proposez et le modèle malaisien que je vous propose, il y a maintes occasions de refaire le point et réviser les mauvais calculs.
    Dans le monde entier, il n'existe aucune instance religieuse qui possède une autorité spirituelle et religieuse aussi forte et aussi représentative que le Vatican. Mais les chrétiens du monde entier ne sont nullement tentés par l'envie inassouvie de nier l'autorité spirituelle du Pape. Les juifs aussi ont leur jeune, mais ils sont loin de prétendre que le jeune les empêche d'être productifs. Vous parlez de Casa et de ses cafés qui restent ouverts durant le Ramadan, mais vous oubliez que Casa n'est pas tout le Maroc. Et franchement, je ne vois pas en quoi l'ouverture des cafés au mois du Ramadan, pourrait être l'indice d'une véritable entorse à la productivité, du moment que les vrais rouages de la vitalité économique ne s'opère pas nécessairement dans l'ambiance tamisée et distraite des cafés. Ceux qui produisent les valeurs ajoutées économiques, ne trouvent pas le temps de se lézarder sur les terrasses et les comptoirs des cafés. Et dans ce contexte je vous propose de jeter un coup d'œil du coté de l'Allemagne ou les cafés et les restaurants sont singulièrement presque déserts durant les cinq premiers jours de la semaine et ne travaillent tout leur plein que les samedi et relativement moins le dimanche. J'ai intentionnellement proposé l'exemple allemand au lieu de l'exemple français dont nous sommes friands sans pourtant avoir le courage de le dépasser vers d'autres exemples qui sont plus intéressants et plus significatifs.
    Bref, votre façon de voir est strictement personnelle. Vous êtes libre de croire ce que bon vous semble, mais essayez d'abord d'être plus objectif et tachez de ne plus chercher midi à quatorze heure. Notre présumée manque de productivité est une mentalité et non une religion. Les victoires guerrières décisives dans l'histoire de l'Islam ont eu lieu au mois du Ramadan. Prenez le temps de lire l'histoire de l'Islam et d'en tirer les conclusions qui s'imposent. L'esprit critique n'est pleinement rentable que lorsqu'il va de pair avec une connaissance détaillée des faits et des sujets qu'on traite. Mais un esprit critique qui se délecte narcissiquement à détruire les fondements et les piliers pour n'en garder que l'éclat vide des vitrines et le scintillement trompeur des façades, est un esprit critique qui fait fausse route, car il ne s'oriente pas vers l'essence des choses mais vers la tentation nihiliste et "l'industrie du vide" pour reprendre l'expression de Cornelius Castoriadis.
    Au Maroc il y a une tendance qui s'accentue au fil des jours et qui s'oriente vers une approche qui tend à instaurer une rupture définitive avec l'Islam, sous prétexte que la modernité (dont nous n'en avons intégré que quelques formes exterieures) représente le moment ultime du dépassement culturel et historique de tous les modèles religieux. Mais on doit savoir que la civilisation occidentale elle-même n'est pas une civilisation totalement laïque et totalement débarrassée de la religion. Les structures religieuses et les arrières pensées spirituelles sont fortement présentes et ancrées dans la vie individuelle et collective occidentale. Et l'administration Bush en est l'exemple le plus représentatif. Il s'agit d'un gouvernement qui s'inspire d'une version religieuse judéo-chrétienne fortement et ouvertement intégriste. George W. Bush a déclaré mainte fois qu'il était choisit et envoyé par la providence. La guerre effective contre l'Irak et l'Afghanistan ainsi que la guerre latente contre La Syrie et l'Iran, sont déclarées au nom de la guerre du Bien contre la Mal. Et ce sont deux termes purement religieux, ce qui prouve la forte présence de la religion dans la politique intérieure et extérieure des Etats-Unis et même des pays occidentaux qui sont inconditionnellement entraînés dans leurs sillages.
    La religiosité aux Etats-Unis est très vive: Un sondage récent a établit que 80% des américains sont croyants et cela n'empêche pas leurs docteurs d'être productifs, mais chez nous tous les prétextes sont bons pour manquer à son devoir, que ce soit à l'hôpital ou dans un blog ou ailleurs. Et voila que vous nous proposez maladroitement un autre prétexte (Ramadan) pour justifier la paresse individuelle et sociétale. Cela nous donne une petite idée de la façon dont vous pratiquez votre travail de toubib à l'hôpital durant le mois du Ramadan.
    Ce qu'il faut refuser en matière de religion, mon ami, c'est l'intégrisme qui mène à la violence et à la destruction. Mais refuser la religion modérée dans sa totalité ne peut être qu'une aberration et une fuite en avant.
    Sincèrement, je regrette de constater que beaucoup de marocain(ne)s manifestent ouvertement et effrontément leur mépris envers leur langue et leurs compatriotes et leur religion et leur pays et même envers eux même. C'est la fierté marocaine qui s'en ressent. Etre marocain et vivre au Maroc tout en pensant transversalement et tortueusement à l'occidentale n'est pas la meilleure façon de participer à la relance et au progrès du Maroc ni au soulagement des malades dans un hôpital (dans votre cas). Renier effrontément le Ramadan n'est la meilleure façon de tenir un blog, et c'est bien dommage…etc.
    Mes respects à tous et à toutes les marocain(ne)s;
    Mes respects à tous et à toutes qui croient que l'essence de tourte religion est de bien faire et de bien agir et…de faire dignement et convenablement son travail.

    P.S. : Je vous propose de méditer ce petit passage de Benjamin Constant:
    « Si le sentiment religieux est une folie, parce que la preuve n'est pas à côté, l'amour est une folie, l'enthousiasme un délire, la sympathie une faiblesse, le dévouement un acte insensé »

    De la religion (1824), Préface, éd. Actes Sud, 1999, p.31.

    Posté par said, 23 novembre 2006 à 11:09
  • Un petit commentaire pour la route..

    excuse moi petit! mais j'ai la tres nette impression que les commentaires que je viens de lire emanent de la bouche d'un bebe qui n'a jamais ete qu dela de la dentelle de sa petite maman. je te suggere donc de chercher des bebes qui partageraient ta tres naive ainsi que stupide facon de voir.
    Chafiq Imrani,
    Agent de la Direction de la Securite du Territoire

    Posté par Chafiq, 08 février 2007 à 06:35
  • Gardons le cap

    Bonjour à toutes et à tous,
    Pour commencer: tunisien, ma conjointe est marocaine. Discutons!
    Pour la Tunisie: dictature? oui. La même chose qu'au Maroc, l'Égypte et la Lybie. Vrai? Oui. Aucune différence donc sur ce point.
    Bourguiba Bouffait au Ramadan? Oui. Est ce un exemple à suivre? Non: chacun est libre de ses choix. Bouffait au Ramadan ou emprisonner des gamins avec leur manan aprés avoir tué leur papa rebel(la famille Oufkir), quelle différence? Les deux méritent l'enfer selon les textes, qu'il s'agisse de Bouguiba ou de Hassan II.
    Faire Ramadan ou ne pas le faire? Chacun fait ce qu'il veut: moi je le fais, personne ne m'en empêchera, et je n'obligerai personne à le faire! "Lakom dinoukom wa liya dini"!
    Développement économique et Islam? Parlons en: La Tunisie, on dirait un pays européén aujourd'hui. 95 % de la population est de la classe moyenne. On vit bien la-bas (je n'y suis pas, je vis au Canada). Par contre, au Maroc, c'est un vrai bordel social: bcp de pauvreté: des mandiants. Socialement parlant, le Maroc, c'est la Tunisie des pays 80, avec les autos de 2008! Économiquement, la pays est ouvert à tous: une vrai jungle pour les investisseurs. La corruption fait partie du quotidien, que faire? Côté religion: l'authenticité et l'identité musulmane à l'état pur. S'il y a certains prototypes qui affichent leur côté non praticant, c'est leur choix, reste que ce pays conserve trés bien ses valeurs religieuses et navigue bien dans la vague des droits et libertés religieuses. Quant à la Tunisie, ce côté d'authneticité est beaucoup moins présent: Ramadan, c'est plus la fête, et moins la religion. C'est peut-être là que j'adore le Maroc plus que la Tunisie, mais sur le plan économique, la Tunisie est un exemple à suivre pour plusieurs pays arabes.
    Mes respects à tous les lecteurs.

    Posté par Salah, 07 août 2007 à 16:01

Poster un commentaire