Le blog de othmane

Ce blog se veut un espace de tolérance,de discussion et de réflexion autour de ce qui préoccupe l'humanité.

07 février 2008

Réaction à Taha Balafrej

Échec d'une réforme qui ne s'est jamais concrétisé sur le terrain, clanisme syndicaliste borgne qui ne cherche qu'enregistrer des succés instantanés relatifs à des barèmes stériles, élitisme dupe cherchant à cultiver une fausse impression d'autosuffisance en cadres, inadéquation réelle entre l'idéal scolaire et l'idéal sociétal....Les maux de notre système éducatif sont nombreux et une radioscopie même électromagnétique du système n'est pas du tout suffisante pour y remédier.
La stérilité intellectuelle de nos élites est flagrante et ressemble à une  démission volontariste d'une mission qui naturellement leur incombent.
Les dangers auxquels cette école rampante nous expose sont tellement nombreux que la sonnette d'alarme doit être tiré maintenant avant que ça ne soit pas tard si ce n'est déjà le cas.
Quelle école devra-t-on créer est ce l'école moderne permettant au citoyen lambda d'évoluer dans un environnement égalitaire et d'affronter les problématiques du quotidien ou plutôt l'école/filtre permettant d'asseoir un élitisme de mauvaise augure permettant de choisir les meilleurs sujets de sa majesté au dépend de la majorité ôtée de ses moindres aspirations citoyennes.C'est la question qu'on devra légitimement poser.

NB: Publié en réaction à l'appel de Taha Balafrej

Posté par boumaalif à 19:46 - Opinions - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Tous responsables

    J'ai posté un long commentaire chez Mounir à ce sujet où j'insiste sur la reponsabilité globale de tous les marocains, à tous les niveaux, sur le désastre de l'enseignement!

    http://moidanstousmesetats.blogspirit.com/

    Posté par hmida, 07 février 2008 à 20:40
  • Échec d'une réforme

    Je retiens othmane les 4 premiers mots : "Échec d'une réforme".
    Pourquoi? j'ai travaillé un moment sur ce thème de la réforme, et j'ai trop investi dans la charte, je trouvais que le diagnostic était juste, que les mesures étaient efficaces, ...
    Aujourd'hui, en reconnaissant tous cet échec, je suis confus.
    Le billet de taha, celui de naim, et avant le rapport accablant de la BM nous mettent tous devant nos responsabilités. Que faire? c'est la GRANDE QUESTION. Taha, nous interpelle en action en tant que Blogueurs marocains, que peut faire la BLOGOMA?

    Posté par Mounir, 07 février 2008 à 22:49
  • Revoltant

    J'avais décrié la politique de L'ancien ministre de l'education nationale sur mon premier blog, et j'ai toujours fais allusions au fait que le MAroc ne dispose pas d'un système educatif basé sur une perspective et des objectifs concrets et précis... Comment voulez-vous qu'un instituteur incapable de construire une phrase correcte et de faire une simple analyse, puisse transmettre un savoir autre que ba bou bi à des elèves..?
    C'est de l'incroyable mais vrai et ça ne conduit nulle part que vers le ravin!!
    Les nantis eux, savent mar où je mange l'epaule si je me permets la traduction...

    Posté par Docteurho, 08 février 2008 à 11:15
  • Bravo Othmane pour votre intervention, toi, Mounir et Taha sur les ondes de Radio Aswat!

    Posté par hmida, 18 février 2008 à 21:51
  • Tag

    Ne pas rompre la chaîne. C'est l'occasion de relancer le blog, Othmane!

    Posté par taha, 13 mars 2008 à 22:13
  • Fiasco

    Je qualifie ce qui s'est passé au Maroc concernant la réforme de l'enseignement de FIASCO. Mis à part le fait qu'il n'y a plus de démocratisation de l'enseignement, le niveau général des étudiants et des enseignants ne cesse de régresser, et ca on en voit les conséquences tous les jours dans nos rues: délinquance, insécurité ou zid ou zid.

    Posté par babouches, 01 septembre 2010 à 11:26

Poster un commentaire